Accueil / Les enseignements / Les journées provinciales

Les journées provinciales

TOULOUSE, les 6 et 7 octobre 2018

Journées Provinciales de Toulouse, les 6 et 7 octobre 2018
Grand Hôtel d’Orléans, 72, rue Bayard 31000 Toulouse.

« Le sujet »

D’où vient le sujet et que devient-il dans sa structure ?

Argument

Dans le séminaire Le moi et la question du sujet, Solange Faladé répond à une question qui lui a été posée : « Pour qu’il y ait du sujet qui parle, il faut qu’il y ait quelque chose de l’ordre du rien, retiré du néant . Nous parlons du sujet, et j’y insiste bien en tant que la question est d’où vient-il ? (1) [...] »
Solange Faladé ajoute dans le chapitre XIII du 13 juin 1989 « que la disjonction entre le $ et le petit a permet au sujet d’admettre que c’est de rien qu’il provient, et véritablement de l’ex-nihilo (2) ». « [...] Lorsque que nous avons affaire au sujet parlant – qu’il habite le langage ou qu’il soit habité par le langage – du fait même qu’il parle, quelque chose s’est retranché de ce néant (3) [...] C’est la relation de cette parole avec ce qui est dans le champ du langage, c’est ça qui est le sujet (4) ».

Nous proposons de revenir sur la question du sujet dans le fil de ce qui a été travaillé aux journées de Besançon, en particulier la question de l’origine du sujet, son devenir et ses vicissitudes en fonction de sa structure.

(1) Faladé S ; 1989 « Le moi et la question du sujet », Anthropos. p. 249.
(2) Ibid ; P 243.
(3) Ibid ; p. 246.
(4) Ibid ; p. 251.

PROGRAMME