Accueil / Les enseignements / Les journées provinciales

Les journées provinciales

Pour tout renseignement complémentaire :
Mail : contact@ecolefreudienne.fr
Les collègues qui souhaitent proposer une intervention sont invités à prendre contact avec Edith Chassé par mail ou par téléphone au 02 47 76 00 49
Télécharger « journees_provinciales_de_tours.pdf » au format PDF
Les inscriptions à ces journées sont à adresser avant le 7 septembre 2020 à Cynthia Bourdais : bourdaiscynthia@aol.fr ou 15 avenue Édouard Michelin 37200 Tours

TOURS, les 3 et 4 octobre 2020

Journées provinciales de TOURS
3 et 4 octobre 2020

Le HQ
1 Impasse du Palais
37000 TOURS

L’épreuve du temps en psychanalyse :

Le temps de et dans la psychanalyse, la psychanalyse de et dans notre temps
En 1957, Lacan accorde un entretien à Madeleine Chapsal paru dans l’Express « Lacan livre les clefs de la psychanalyse » qui se conclut en ces termes : « C’est quelque chose de bien frappant, de tout à fait saisissant que Sigmund Freud, un homme seul, soit parvenu à dégager un certain nombre d’effets qui n’avaient jamais été isolés auparavant et à les introduire dans un réseau coordonné, inventant à la fois une science et le domaine d’application de cette science ».

En effet, Freud pose l’existence de l’Inconscient avec cet effet majeur qu’en qualifiant ses processus d’intemporels, il révolutionne la notion de temps. Ainsi dans la pratique, il introduit une dualité, entre le temps conscient linéaire des horloges et le temps de l’inconscient qui est d’un autre ordre.
D’ailleurs Solange Faladé, dans son enseignement, n’hésitait pas à formuler ceci : « Entreprendre une analyse nécessite du temps, de l’argent et du courage version analysant, et il y a à respecter le temps du sujet, version analyste ». Ce temps du sujet est différent de la durée du temps linéaire.
Face à cette dualité, Lacan dans son article « Le Temps Logique » (1945), introduit une notion de temps lié à la structure signifiante du langage. « L’entrée en jeu comme signifiants des phénomènes ici en litige fait-elle prévaloir la structure temporelle et non pas spatiale du procès logique » (Écrits, p. 203) et il reprend quelques années plus tard « Ontiquement donc, l’inconscient c’est l’évasif- mais nous arrivons à le cerner dans une structure, une structure temporelle, dont on peut dire qu’elle n’a jamais été, jusqu’ici, articulée comme telle ». (Séminaire XI, p. 33).

De Freud à Lacan, comment face à cette dualité se joue le temps d’une analyse, selon les structures, selon l’évolution des concepts, dans les séances, dans la direction de la cure ?

La psychanalyse et la modernité actuelle, magistralement illustrées par Charles Chaplin dans « Les Temps modernes » (société mécanique voir métronomique, numérique), s’avèrent de plus en plus antagoniste.
Les conséquences sur la thérapeutique sont manifestes : les thérapies doivent être brèves ; psychanalystes et thérapeutes ne parlent pas le même langage (traumatisme, symptôme n’ont rien de commun).

En quoi et comment le temps est-il un enjeu dans cet antagonisme ?


Horaires (susceptible de modifications en fonction du nombre d’interventions) : Samedi de 9h30 à 17h30 et Dimanche de 9h à 12h30

Informations pratiques :

La salle se situe à 7 mn à pied de la gare de Tours

Le déjeuner du samedi midi sera pris au restaurant Newlita
Le dîner du samedi soir reste à préciser quant au lieu.

Nous vous joignons une liste d’hôtels (Il est important de réserver assez rapidement car les tarifs vont croissants).

Nous organiserons : la présentation de l’ouvrage :
Acte psychanalytique et transmission,
le vendredi 2 octobre à 18 h 30, sur le même lieu que les journées ;
une information sera diffusée sur le site de l’école.

Hébergements

*Hotel Best western 21 rue Berthelot 02 47 05 46 44 - Chambre standard 99 euros
- Chambre confort 110 euros

*Ibis Style (Centre gare) 1 rue Maurice Genest 02 47 70 35 35 - Chambre standard 87 euros
- Chambre confort 106 euros

*Ibis Budget (Tours centre gare) 27 rue Édouard Vaillant 0 892 68 09 22 *Kyriad (Tours Centre) 65 avenue de Grammont

*Auberge de jeunesse : The people hostel 84 avenue de Grammont 02 36 43 50 74
- Basique Chambre simple ou à deux lits privative Salle de bains 50 euros Annulation gratuite
45 euros Non remboursable
- Supérieure Chambre privative avec Lit double Salle de bains 60 euros Annulation gratuite
54 euros Non remboursable
- Standard 4 lits chambre privative Salle de bains 90 euros Annulation gratuite
81 euros Non remboursable
- Standard 4 lits Dortoir mixtes Salle de bains 25 euros Annulation gratuite
22.5 euros Non remboursable
- 79 euros (possible d’avoir un tarif préférentiel si nombreux)
Itinéraire de la Gare de Tours au HQ

Restaurants

Déjeuner du samedi 3 octobre :
Restaurant NEWLITA
17 place Jean Jaurès 37000 Tours
Diner du samedi 3 octobre : Le lieu vous sera précisé ultérieurement
Brunch du dimanche 4 octobre :
Restaurant NEWLITA
17 place Jean Jaurès 37000 Tours
Tél : 02.47.60.98.65